Comment réparer un pneu abîmé ou crevé ?

Chargement en cours...

RETOUR > CONSEILS PNEU

Le pneu fait partie des pièces maitresses à changer régulièrement sur une voiture. Il doit être remplacé lorsqu’un kilométrage défini est atteint, ou lorsque son état est fortement dégradé à cause d’une utilisation intensive ou d'un accident. Dans certains cas, il est préférable de le réparer au lieu de procéder à un changement. Ici, nous vous informons sur les symptômes qui indiquent qu’il est temps de remettre à neuf vos pneus, les réparations possibles, etc.

Quand réparer son pneu ?

Quand votre pneu est dégradé ou crevé, vous devez tout d’abord procéder à un contrôle visuel pour déterminer s’il est possible de réparer l’entaille.

Votre pneu peut être réparé s’il ne bénéficie pas de la technologie Runflat. C’est aussi le cas lorsque des fibres textiles ou métalliques, des traces d’usure significatives, des plissures n’apparaissent pas sur la partie externe du pneu abîmé.

Un pneu est également réparable s’il n’a pas été percé par un objet tranchant ou abîmé à cause d’un choc :

  • si la partie destinée à l’accroche de la jante est intacte ;
  • si l’entaille est inférieure à 6 mm.

Vous pouvez aussi remettre en état votre pneu s’il n’a pas déjà fait l’objet d’une réparation avec une bombe anti-crevaison depuis moins de 24 heures.

Comment réparer son pneu ?

Il existe plusieurs moyens pour réparer les pneus abîmés ou crevés. Voici une liste des différentes options :

  • réparer par l’intérieur ;
  • réparer par l’extérieur ;
  • utiliser une bombe anti-crevaison ;
  • rechaper.

Réparation par l’intérieur

C’est une opération délicate qui doit être confiée à un professionnel, d’autant plus qu’elle requiert un examen minutieux de la partie interne du pneu. Cette technique implique aussi l’usage d’une rustine sous forme de champignon. Il s’agit d’une rondelle en caoutchouc dont le rôle est de boucher l’entaille afin de garantir l’étanchéité du pneu.

Réparation par l’extérieur

Ici, vous devez vous munir d’un kit de réparation spécial. Cette méthode consiste à élargir l’entaille et à y intégrer une mèche de caoutchouc préalablement enduite de colle. Elle est relativement facile à réaliser. Cette technique rapide et économique est surtout adaptée aux motos dans la mesure où la réparation n’implique pas le démontage du pneu abîmé.

Utilisation d’une bombe anti-crevaison

C’est une méthode facile et rapide à mettre en place. La bombe anti-crevaison contient de la mousse de pneu. La technique consiste à introduire cette substance à l’intérieur du pneu, depuis la valve, afin de résoudre temporairement les problèmes liés à la crevaison.

Il s’agit d’une solution provisoire car vous devez ensuite procéder à une réparation plus poussée ou remplacer votre pneu.

Rechapage

Cette opération sert à recycler un pneu en changeant des parties spécifiques comme les flancs ou la bande de roulement. C’est une technique qui permet de rallonger la durée de vie du pneu tout en renouvelant ses performances. Il s’agit d’une solution économique surtout adaptée aux poids lourds et aux voitures industrielles. Elle aide, en effet, à réduire les frais.

Le rechapage suit les étapes suivantes :

  • inspection du pneu ;
  • ponçage de la semelle du pneu ;
  • réparation des zones abîmées ;
  • l’habillage du pneu ;
  • le marquage.

Inspection du pneu

Il faut tout d’abord inspecter le pneu. Cela permet d’évaluer son état et de déterminer si cette réparation est encore possible. Si les bords ne sont plus solides et épais ou si la semelle est particulièrement usée, le rechapage n’est pas conseillé. Cette opération est à confier à un professionnel car elle implique l’utilisation d’un matériel adapté, à l’instar d’un laser qui détecte les défauts invisibles à l’œil nu.

Ponçage de la semelle du pneu

L’étape suivante consiste à poncer la semelle du pneu qu’il faut rechaper. Le ponçage doit uniquement être effectué sur les parties à changer.

Réparation des zones abîmées

Les zones à remplacer font alors l’objet d’une remise en état à l’aide d’une pièce de caoutchouc adhésive adaptée.

Habillage du pneu

Le pneu est enveloppé dans une nouvelle bande de roulement. Cela peut être effectué de deux différentes manières :

  • la pose à chaud d’une nouvelle bande de roulement ;
  • le prémoulage d’une nouvelle bande sur la carcasse du pneu.

L’habillage du pneu est divisé en plusieurs étapes, dont le profilage, le malaxage, l’enroulage, la pose et la vérification de la bande de roulement mis en place.

Marquage du pneu

C’est la dernière étape. Cette opération consiste à apposer sur le flanc les différentes informations nécessaires, comme les indices de vitesse, les indices de charge et la dimension de la roue.

D'AUTRES CONSEILS SUR LES DIMENSIONS DES PNEUS :